Versailles... un lieu à la fois magique et figé dans sa spendeur passée.

On dit qu'en voyage, les visiteurs solitaires ont plus de chance de se faire aborder par un inconnu. Oui, c'est sans doute vrai.

De Venise, je garderai la rencontre avec ce vieux monsieur vénitien sur le vaporetto. Amoureux de sa ville, il  m'a offert la plus belle des visites guidées.... une descente du grand canal, à en perdre la tête, parce que je ne savais plus où regarder, tant les explications tourbillonnaient autour de mes oreilles. Mille remerciements à lui pour tout ce qu'il m'a appris, de ces infos que l'on ne trouvent pas dans les guides....

Vendredi après-midi, à Versailles, un homme est venu s'inviter dans ma déambulation solitaire. Je ne sais pourquoi, il m'a racontée les bals masqués à Versailles, au temps du Roi-Soleil.

Il est vrai que mon audioguide ne fonctionnait pas et que je portais un badge m'autorisant à parler.  Sans audioguide, on se fait naturellement remarquer. Pourquoi...? Une fois dans votre vie, prenez le temps de regarder une salle de musée, où les gens sont avec leur audioguide.... des sortes de zombis silencieux..... le monde de la non-communication.  C'est la première fois que je prends conscience de tout cela.

Cet individu, il est sorti de je ne sais où... et puis, il a commencé à m'expliquer les règles du bal masqué à Versailles et la manière dont on utilisait ces accessoires au cours de ces soirées. 

Au début, j'ai pas tout compris...  J'aime pas qu'on vienne s'incruster dans ma bulle... 

" Ici, vous êtes dans la salle de bal "....

Puis, je me suis dit qu'il était bien étrange cet individu, pour finalement écouter ses explications passionnées sur les bals masqués. Pendant quelques minutes, j'ai eu l'impression d'être projetée 3 siècles plus tôt au milieu de la salle de bal, parce qu'il revivait, presqu'en chantant, ce qu'il me racontait.

Aujourd'hui, deux personnes qui m'accompagnaient lors de cette visite, m'ont fait remarquer que cet homme semblait revivre ce qu'il racontait. Je crois qu'il aurait aimé vivre à cette époque, qui le fascine.

Cet homme, vous pouvez le rencontrer. Il surveille la première salle de bal que l'on visite traditionnellement à Versailles. Si vous voulez qu'il vous parle, enlevez votre audioguide et il apparaîtra comme par magie.

 

    Il ne me reste plus qu'à préparer ma robe de bal, mon masque et mes escarpins, franchir les grilles du château et me perdre dans les salles de cette vaste résidence royale ou dans la pénombre des jardins.

 

 

 

 

 

    On rencontre tous, un jour, des gens étranges, étonnants, passionnés, qui ont envie de vous transmettre quelque chose. Moments éphémères. Merci à eux .....