PHNOM.... C'EST-A-DIRE LE MONT

La photo est de médiocre qualité, mais prise en plein midi à travers la fenêtre de la voiture.                                          

 En plein midi, par forte chaleur, il faut une condition physique correcte pour gravir la pente qui va nous emmenez vers la rivière aux linga, car le chemin est ponctué de quelques passages délicats de rochers.

         

 EN DIRECTION DE LA RIVIERE AUX LINGA  EN COMPAGNIE DE NOTRE GUIDE

Au début du IXème siècle (802),  le roi Jayarvarman II se proclame roi-dieu et fait construire le premier temple sur le mont Kulen. Cette période marque le début de l'indépendance du royaume khmer vis à vis de Java (1).

A proximité de ce mont,  se trouve le site de Kbal Spean. On peut y contempler les rochers sculptés d'une rivière. Ils sont en partie ornés du dieu Vishnu (2), de Râma (3), Lakshmi (4) et Hunuman (5). Le lit de ce cours d'eau conserve de nombreux lingas de taille différentes. Le linga est l'une des représen-tations du dieu Shiva, sous la forme stylisée d'un phallus. Il symbolise aussi le pilier du monde.

C'est un endroit magique pour les couleurs de la rivière.

                                          

                                         LA RIVIERE AUX LINGA

 

               

                           REPRESENTATION STYLISEE DU DIEU SHIVA.

                                                ( Preah Khan)

Au mont kulen, les lingas sont de diverses tailles et se caractérisent par un carré extérieur accompagné d'une forme arrondie au milieu. Ils indiquent toujours le nord, mais j'en ignore la raison.

 

                                 LINGA  EN DEHORS DU LIT DE LA RIVIERE

 

                                                      GRAND LINGA

 

                                         VUE  GENERALE D'UN LINGA 

Ils sont accompagnés de bas-reliefs, mais malheureusement, beaucoup ont disparu, parfois volés après avoir été détachés au burin.

                                        LE DIEU BRAHMA

Cette représentation est le dieu Brahma à quatre visages. Il repose sur une fleur de lotus.

 

 

La symbolique du lieu se réfère au commencement du monde, avec la montagne sacrée - le mont Kulen - et  le fleuve protecteur, qui alimente en contre-bas la cité d'Angkor.

 

(1) Il n'est pas sûr que ce terme désigne l'île de Java.  Voir Dagens ( Bruno),  les khmers, Les belles lettres, 2005,  p. 27.

(2) Vishnu est le dieu suprême dans l'hindouisme. Il est le protecteur, qui combat pour maintenir l'ordre universel.

(3) Ramâ  est une incarnation du dieu Vishnu. Il est le héros d'une guerre contre le démon  Râvana, qui a enlevé son épouse. Cette épopée est la version cambodgienne du  Râmâyana indien.

(4) Lakshmi est la déesse de la beauté et l'épouse du dieu Vishnu. Souvent représenté aux côtés de son époux, elle tient dans sa main une fleur de lotus.

(5) Hanuman est le général en chef de l'armée des singes et l'allié du héros Râma.