POMME DE PIN.

                              Villa dinardaise. ( Bretagne).

Tous droits réservés.

 

    La pomme de pin est présente dans diverses civilisations. Dans les décors d'égli-ses ou sur les armoiries, elle atteste de son importance symbolique.

Dès l'Antiquité, elle est associée au dieu Dionysos ( appelé aussi Bacchus), dont elle orne le sommet du sceptre. Elle devient alors un symbole phallique. On la retrouve également dans les rites de fertilité de Cybèle et d'Athis (1).

Dans la tradition chrétienne, elle symbolise le fruit de l'arbre de vie.

En Orient, le pin est très présent, notamment dans l'art des jardins. Son fruit renvoie à la longévité et à l'immortalité, notamment en raison de la capacité de sa graine à survivre au feu.

Elle est présente dans certains jardins de la Renaissance. En Italie, une allée du château de Bomarzo en conserve une série sous une forme géante.

Elle est signe de chance et de bonne fortune.

(1) Cybèle est une déesse originaire du Proche-Orient et épouse d'Athis. Elle représente la nature sauvage. Elle initie le dieu Dionysos à ses mystères.