TETE SUPPOSEE DU ROI JAYARVARMAN VII

 

    A l'origine, cette tête en grès, supposée du roi Jayavarman VII avait été offerte au président de la Société de géographie de Marseille par un capitaine de frégate.

On ignore sa provenance, mais certains spécialistes pensent qu'elle provient du temple de Ta Prohm, à Angkor. Il s'agirait du premier monument de ce roi à Angkor.

Elle appartient au style du Bayon et se caractérise par un certain réalisme.

Le roi apparaît comme un homme de forte corpulence. Sa foi bouddhique est marquée par l'expression méditative du visage.

Les talents de l'artiste ont permis de donner une impression de puissance, qui impose le respect. 

.

POURQUOI FAUT-IL CONNAÎTRE JAYAVARMAN VII ?

.

Jayavarman VII règne sur le Cambodge vers la fin du XIIème siècle. Son règne est estimé entre 1181 et 1218-1220 selon les sources. 

Célèbre pour avoir chassé les Chams , qui avaient pillés Angkor en 1177, il relève la ville - aujourd'hui, Angkor Thom -  en la fortifiant par une enceinte précédée de douves.

Il fait ériger le Bayon, temple d'état ainsi que deux temples dédiés au culte des ancêtres, à savoir l'un en l'honneur de sa mère - Ta Prohm - - dont la date de 1186  est identifiée par la stèle de fondation et l'autre en l'honneur de son père - Preah Khan - édifié en 1191 ( stèle de fondation).

Il fait également creuser l'un des deux barays essentiels à l'approvisionnement en eau d'une capitale pour les besoins d'une population importante. 

Souverain conquérant, il impose son autorité sur de vastes territoires, qu'il contrôle et fait prospérer grâce au rétablissement d'un réseau de communication performant associé à de nombreux gîtes d'étape.