Le premier concerne la réaction de certains internautes. Dans ces circonstances, un peu de décence serait appréciée par respect pour les personnes bloquées, dont certaines se sont retrouvées dans la détresse. Je m'interroge à nouveau  sur les critères de censure des modérateurs et de la politique de certains sites.

Le second point concerne les interventions des hommes politiques, attachés au gouvernement actuel.

Sur lemonde.fr, daté du 18 avril 2010, je découvre que Bernard Kouchner  " a donné instruction au réseau diplomatique de se tenir à la disposition des Français bloqués à l'étranger ",  l'Espagne est notamment citée ! Vu du côté de la métropole, on peut considérer que le gouvernement est attentif aux difficultés des ressortissants français.

En réalité, ces belles paroles n'ont en aucun cas été transmises ou appliquées. Nous avons en effet, personnellement, téléphoné à l'ambassade de France à Madrid, le mardi 20 avril 2010, afin d'avoir des renseignements concernant les possibilités pour quitter la ville en direction de Paris. L'employée que nous avons eu nous a signifiés que rien n'était prévu pour faciliter nos démarches ! Elle s'est contentée de nous donner trois numéros : ceux des gares de Chamartin et d'Atocha ainsi que celui d'Eurolines. Ce dernier était occupé et je savais que tout était booké jusqu'au lundi 26 avril 2010, car je l'avais vu sur internet. Les deux autres numéros arrivaient sur des répondeurs en langue espagnole... pas facile quand on n'a jamais appris cette langue !

Je m'étonne également de voir sur lemonde.fr que  " l'Etat a chargé les préfets de veiller au bon rapatriement de leurs administrés  " ! J'avoue ne pas comprendre !  Mais, la prochaine fois, j'informerai mon préfet de mon séjour à l'étranger et je l'appellerai en cas de problème ! de qui se moquet-on ?

En dehors de Bernard Kouchner, Jean-Louis Boorlo n'est pas en reste ! Le lundi 19 avril 2010, ce dernier déclarait "  Roissy et Orly vont assurer progressivement dans la journée les 3/4 des vols internationaux et 25% des vols intérieurs" et appelait à des " vols solidaires " !

Pour cela, il aurait fallu prendre des mesures pour mettre des priorités, ce qui était impossible à mettre en oeuvre !

je suis heureuse de constater combien l'Etat français à communiqué sur le sujet et qu'il en était à sa quatrième cellule de crise à 17h le 19 avril 2010 !

La réalité c'est que nous nous sommes sentis abandonnés  !!! Nous avons croisé des voyageurs en difficulté, parfois près à tout pour rejoindre leur pays de résidence !

Le million d'euros - annoncé le 22 avril 2010- et débloqué pour nos compatriotes, n'effacera ni les galères, ni le stress, ni l'argent dépensé pour regagner  nos lieux de résidence !

Sur certains forums, nos témoignages dérangent  et sont parfois censurés !.. comme ce fut le cas pour moi sur lefigaro.fr....

Un internaute- bloqué en Inde - plaisantait sur l'efficacité de nos ambassades et suggérait de glaner des infos au spa d'un grand hôtel, où l'on a l'habitude de retrouver le personnel diplomatique. J'ai laissé un com's en préçisant que la prochaine fois, je demanderai où se détend le personnel diplomatique... Il faut croire que ce genre de réflexion déplait ! censurée !

PERSONNE ! non personne ne nous empêchera de témoigner sur nos galères et le sentiment d'abandon que nous avons tous plus ou moins ressenti ! Personne n'empêchera les gens de raconter leurs galères ! Des gens enfermés dans une chambre d'hôtel faute de visa ! Des retours en taxi entre Madrid et Paris à 4 000 euros pour 7 personnes, soit 571 euros par personne !

Que l'Etat français  ne soit pas en mesure de faire quoi que ce soit, on peut le concevoir ! En revanche, qu'il communique en prétendant faire son possible est honteux et malhonnête !

Ce soir, je suis heureuse d'avoir regagné mon domicile sans m'être fait plumer !

j'ai une pensée pour ceux qui ne sont pas rentrés !

j'ai du mépris pour ceux qui, derrière leur écran, tiennent des propos indécents... trop frustres, trop coincés, trop envieux, trop tout !

Peu de considération pour nos représentants... beaux parleurs ! pendant que le volcan brassait des cendres, nos gouvernants brassaient des mots sans efficacité ! Ils ne font pas honneur aux valeurs de la démocratie...

Je voudrais aussi ce soir remercier mon hébergeur Gandi, qui n'a jamais censuré aucun de mes coups de gueule ... merci à lui pour cette liberté d'expression !!! je lui en suis reconnaissante ! 

La liberté d'expression est un bien précieux...